Paris dans le viseur des meilleurs archers mondiaux

Au lendemain de la première étape de la Coupe du Monde Hyundai et à deux mois de la manche européenne qui se déroulera du 21 au 26 juin, les délégations finalisent leur inscription pour Paris. Le cru 2022 s’annonce d’ores et déjà relevé avec la présence des meilleures nations mondiales et de leurs archers stars.

Paris fait le plein
Fort du succès de sa première édition, l’étape parisienne de la Coupe du Monde attire du monde. Mi-avril, ce ne sont pas moins de 46 pays issu des 4 continents qui se sont préinscrits pour venir s’affronter sur le terrain du Stade Charléty, théâtre des qualifications et des éliminatoires. Sois plus de 370 athlètes qui feront le déplacement dans la capitale française. 
Dans le détail, on compte pour l’instant 119 inscrits en arc classique hommes et 94 chez les femmes. En arc à poulies, 92 inscrits chez les hommes pour 68 femmes.

L’Asie présente en nombre

Les nations asiatiques feront leur apparition pour cette deuxième édition de la Hyundai Archery World Cup Paris. Absents l’an passé en raison de la crise sanitaire, plusieurs pays de premier plan du tir à l’arc mondial seront là. Parmi les plus attendus, la Corée du Sud, la Chine, le Japon, mais aussi l’Indonésie et Hong Kong rejoindront l’Inde déjà présente en 2021 et dont les archers ont raflé de nombreuses médailles. Des délégations bien souvent habituées des podiums et qui comptent bien se couvrir d’or à Paris.

En face, la concurrence européenne et américaine sera rude. En attendant la liste définitive des inscrits, on ne peut que savourer le spectacle alléchant qui s’annonce les 25 et 26 juin 2022 pour les finales de cette coupe du monde.

Vincennes, un nouvel écrin pour les finales

Pays de la mode, de l’élégance et … des châteaux -forts, la France continue de proposer ses plus beaux atouts pour conquérir le cœur des meilleurs athlètes mondiaux et des fans de tir à l’arc. 

Pour les archers, face au défi d’une qualification en finale par équipe ou dans le dernier carré individuel, la récompense s’annonce grandiose. Après les fontaines du Trocadéro en 2013, les finalistes parisiens auront l’immense privilège de tirer dans la cour royale du château de Vincennes. Un lieu rempli d’histoire, qu’ils seront appelés à marquer de leur empreinte.

Dans l’optique des Jeux olympiques 2024, une victoire sur la Coupe du monde Paris serait un véritable ascendant psychologique pour les vainqueurs. C’est une étape de la Coupe du monde comme aucune autre qui les attend cette année.